Votez !

Comme son nom l’indique, nous allons voir comment installer un serveur Ubuntu 9.10 dans VMWare et le configurer pour l’utiliser pour développer des applications web.

Pré-requis

  • VMWare installé et configuré
  • L’image ISO du cd-rom d’installation de Ubuntu 9.10

Note

Il faut cliquer dans la fenêtre VMWare pour activer la saisie clavier.

Pour libérer la capture et récupérer le contrôle de son ordinateur, il faut utiliser la combinaison de touche « Ctrl+Alt ».
Plus loin, nous utiliserons SSH dans un terminal por faciliter la saisie et les copier/coller des commandes.

Configuration de la machine dans VMWare

conf_vmware

 

Installation de Ubuntu Server 9.10

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_1

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_1

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_2

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_3

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_4

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_5

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_6

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_7

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_9

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_10

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_11

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_12

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_13

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_14

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_15

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_16

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_17

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_18

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_19

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_20

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_21

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_22

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_23

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_24

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_25

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_26

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_27

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_28

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_29

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_30

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_31

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_32

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_33

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_35

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_36

Utiliser l’utilisateur root

Il faut d’abord se conencter à l’aide de l’utilisateur configuré lors de l’installation.

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_37

Comme mentionné sur la capture d’écran, si on veut exécuter une commande en tant qu’administrateur, il faut utiliser la commande :

Mais il est tout de même possible d’utiliser root.
Exécuter la commande suivante et donner un mot de passe à l’utilisateur root :

Utiliser la combinaison de touche « Ctrl+D » pour se déconnecter de l’utilisateur en cours.
Il est possible de se connecter avec l’utilisateur root.

Les commandes qui suivent dans ce tuto sont exécutées avec l’utilisateur root.

Désactiver AppArmor

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_38

Par sécurité, effectuer un reboot de la machine virtuelle.

Mise à jour du serveur

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_39

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_40

Effectuer un reboot pour être sûr que la mise à jour est prise en compte.

Serveur Web

Récupérer l’adresse ip de la machine virtuelle avec cette commande :

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_41

Le serveur web ci-dessus a pour adresse IP 172.16.88.129

Apache

Vérifier que le serveur Apache fonctionne correctement.

Saisir cette adresse IP dans un navigateur web :

Capture-Mozilla_Firefox

Le serveur web fonctionne !

MySQL

Installer PhpMyAdmin :

Sélectionner « Apache2 » :

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_42

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_43

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_44

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_45

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_46

Capture-ubuntu_server_lamp_2_-_localhost_47

Après l’installation, aller dans le navigateur web et saisir l’adresse « http://172.16.88.129/phpmyadmin » :

Capture-phpMyAdmin_-_Mozilla_Firefox

Se connecter avec les paramètres configurés lors de l’installation du serveur :

Capture-172.16.88.129_-_localhost__phpMyAdmin_3.2.2.1deb1_-_Mozilla_Firefox

MySQL fonctionne et PhpMyAdmin aussi !

SSH

Ouvrir un terminal (sous Linux) sinon utiliser Putty (sous Windows)

A la première connexion, il faut répondre ‘yes’ à la question ‘Are you sure you want to continue connecting (yes/no)?’.
Puis il faut saisir le mot de passe de l’utilisateur configuré lors de l’installation.

La connexion SSH fonctionne.

Se connecter avec SSH permet d’effectuer des copier/coller dans le terminal.
Ce qui n’est pas possible avec la fenêtre VMWare.

FTP

Installons ProFTPD.
Dans la console SSH, exécuter la commande suivante :

ssh_1

Utiliser Filezilla pour vérifier la connexion au serveur en utilisant l’utilisateur configuré lors de l’installation.

Capture-user1172.16.88.129_-_FileZilla

Le serveur FTP fonctionne !

Gestion des fichiers du serveur web.

Comme vous le remarquez sur la capture d’écran de Filezilla, l’utilisateur n’a accès qu’à ses propres fichiers (/home/user1)

Pour gérer les fichiers sur le serveur web, il faut mettre en place un lien symbolique :

Maintenant, l’utilisateur a accès au répertorie www du serveur web :

Capture-user1172.16.88.129_-_FileZilla-1

A ce stade, l’utilisateur n’a pas les droits d’écriture, seulement de lecture.

Dans le terminal, sous root, exécuter les commandes suivante :

L’utilisateur user1 a été mis dans le groupe users. On anticipe ainsi la création d’autres utilisiteurs qui pourraient gérer leur propre espace web.

Modification du groupe du répertoire /home/user1/www (puisqu’il a été créé avant)
Modification du groupe du répoertoire /var/www

Tester la création d’un répertorie dans Filezilla (F5 pour récupérer les nouveaux droits si Filezilla est toujours connecté)

Capture-user1172.16.88.129_-_FileZilla-2

Le répertoire a été créé avec succès !

Serveur mail

Configurons le serveur postfix :

Configuration type du serveur de messagerie : Internet

  • Nom de courrier : le domaine actuel de la machine
  • Destinataire des courriels de « root » et de « postmaster » : user1
  • Autres destinations pour lesquelles le courrier sera accepté (champ vide autorisé) : laisser par défaut
  • Faut-il forcer des mises à jour synchronisées de la file d’attente des courriels ? : Non
  • Réseaux internes : laisser par défaut
  • Faut-il utiliser procmail pour la distribution locale ? : Non
  • Taille maximale des boîtes aux lettres (en octets) : 0
  • Caractère d’extension des adresses locales : laisser par défaut
  • Protocoles internet à utiliser : ipv4 (ou autre suivant les besoins)

Il faut créer l’arborescence de stockage des mails pour les utilisateurs.
Pour cela, il faut se connecter avec le nom d’utilisateur en SSH puis dans le répertoire courant exécuter la commande :

Exécuter les commandes suivantes :

Testons le serveur postfix.

Se connecter avec l’utilisateur (user1 dans ce tuto).

Exécuter la commande suivante :

Utiliser « Ctrl+D » pour envoyer l’email.

Vérifier que l’email est bien dans la boite mail :

Postfix fonctionne parfaitement !

Mais il faut aussi un serveur IMAP :

Le répertoire Maildir est créé et contient l’arborescence nécessaire à l’utilisation de IMAP.

Il faut aussi modifier le fichier /etc/postfix/main.cf
A la fin du fichier, ajouter la ligne :

Maintenant, relancer le serveur postfix et courier-imap :

Utilisons SquirrelMail pour consulter ses mails.

La configuration s’effectue avec la commande :

Capture-rootubweb2_-usr-share-squirrelmail-functions

Sélectionner « 10. Languages » et modifier la configuration comme suit :

Capture-rootubweb2_-usr-share-squirrelmail-functions-1

Enregistrer les modifications.

Malheureusement (pour SquirrelMail), le serveur est confguré avec UTF-8 :

Capture-rootubweb2_-_Locale

Pour avoir correctement la traduction française dans SquirrelMail, il faut reporter ces modifications dans le fichier : /usr/share/squirrelmail/functions/i18n.php

Avec vi, ouvrir le fichier et rechercher ‘fr_FR’.
Vous devez arriver visualiser ces lignes (à partir de la ligne 827 dans mon fichier) :

Modifier avec les paramètres suivants :

Enregistrer le fichier.

Exécuter les commandes suivantes pour configurer SquirrelMail dans Apache :

La commande comencant par ln peut être remplacée par :

Tester SquirrelMail dans le navigateur web :

Capture-SquirrelMail_-_Login_-_Mozilla_Firefox

L’accès à SquirrelMail fonctionne !

Il suffit de se connecter et de tester l’envoi de mail :

Capture-SquirrelMail_1.4.19_-_Mozilla_Firefox

Tout fonctionne !

Ajouter un utilisateur

Il est parfois utile de disposer de plusieurs adresse mail pour tester les applications web.
Nous allons ajouter un utilisateur ‘webmaster’.

Exécuter la commande :

L’utilisateur webmaster est ajouté.

Maintenant user1 peut envoyer des mails à webmaster :

Capture-SquirrelMail_1.4.19_-_Mozilla_Firefox-1

Conclusion

Nous avons un server web prêt à l’emploi pour tester et développer des applications web.